Presnoy, érigé en succursale en 1842, était autrefois un riche bénéfice de l’Abbaye de St-Benoît, donné par le Compte Elisiard, devenu moine de Fleury au Xème siècle.

Les premiers Seigneurs qui nous sont connus sont Henri et Aubert de Presnoy, attachés à Philippe-Auguste au titre de Chevaliers de la baillie de Lorris.

Le château bâti, dit-on par le Sire de Joinville était celui des Seigneurs de Chancy ; il devint par la suite possession de la famille de St-Phalles, bienfaitrice de la paroisse.
Vendu comme bien national en 1792, il fut acheté par Louvet, conventionnel régicide et auteur de « Faublus ».
Il mourut le 26 août 1797 à l’âge de 37 ans et fut inhumé au milieu du parc, seulement le 14 avril 1798.

En 1874, pour une cause indéterminée, son corps fut transporté de nouveau pour être inhumé au cimetière de Montargis.

Son fils, qui n’avait pas été baptisé, dissipa follement son riche patrimoine et mourut pauvre en 1845. Il ne reste des bâtiments qu’une tourelle d’angle et des pans de fortification.

En 1718, d’après un document communiqué à Joly de Fleury le baillage de Lorris comprenait la commune de Presnoy.

La petite église fut construite sous le vocable de St Pierre et de St Paul, elle possède un porche roman remarquable par la pureté de son style.
Ce dernier est précédé d’un joli caquetoire en pierre et bois recouvert d’un toit de tuiles. Le porche est surmonté d’une rangée de corbeaux sculptés.
Elle a 25 m de longueur sur 9 m de largeur et peut contenir 300 personnes.

Eglise Presnoy

Eglise

Site officiel de la ville