Château de Villemoutier

Château

Un ancien monastère, dont la fondation remonterait au 9ème siècle, a donné son nom à la commune, Villamonasterii (domaine du monastère) devenant Villemoutiers.

Détruit lors des Guerres de Religions, seule la chapelle, aujourd’hui en ruine, fut épargnée. La demeure qui le remplaça, pour le Prieur, Seigneur spirituel et temporel de la paroisse, devenue Bien national à la Révolution, fut rachetée en 1802 par Jean-Baptiste PATRAULD, ancien professeur de Napoléon BONAPARTE au Collège de royal militaire de Brienne-le-Château, et Maire de Villemoutiers de 1808 à 1815, où il mourut en 1817, sa sépulture dominant toujours le cimetière jouxtant l’église. Elle fut revendue en 1842 à Gustave MAILAND, peintre de renom, qui la transforma en un château de style post gothique, et y ajoutant une tour d’angle provenant de l’hôtel parisien de Blanche de NAVARRE, 2ème épouse et veuve du Roi Philippe VI de Valois, hôtel détruit vers 1850, pour le percement de la rue de Rivoli. Propriété privée, de 1880 à 1913, par héritage, le château, qui ne se visite pas, a appartenu à la famille CHODRON de COURCEL.

Menaçant ruine, l’ancienne église, en prolongement de la chapelle, fut presque totalement démolie, et reconstruite sur place entre 1878 et 1880, restant sous le vocable de Saint-Nicolas, représenté par deux statues à droite du maître-autel du 17ème siècle, et sous le patronage de Saint-Loup, Évêque de Sens au 7ème siècle, représenté aussi par deux statues, et dont les reliques, dans le Bras de Saint-Loup, du 15ème siècle, sont vénérées le 1er dimanche de septembre, lors de la fête patronale, dans le cadre de la fête à l’Oie depuis 1993.

Visite possible tous les jours, prendre rendez-vous à la mairie (02 38 95 51 89).