La commune du Charme eut pour Maire M. Antoine-César Becquerel de 1844 à 1870. Il fut Conseiller Général du Loiret. Le square près de la place de l’église porte son nom. Antoine César Becquerel étudie à l’école polytechnique.
Il est officier du génie dans les campagnes d’Espagne et de France. Il quitte le service en 1815 et se consacre à des travaux scientifiques qui lui valent le titre de membre de l’Académie des sciences en 1829. Il donne le premier l’idée des piles à courant constant. Il s’occupe également de physique et de climatologie et contribue à l’amélioration du sol de Sologne.
Il devient membre étranger de la Royal Society en 1837. Fin 1839, son fils Edmond Becquerel présente à l’Académie des Sciences l’effet photovoltaïque. En 1803, son petit-fils reçoit le prix Nobel de physique avec Marie Curie.

L’église St Eustache

L’église daterait du Xllème siècle. Le cimetière attenant dans sa partie nord a été déplacé en 1909. Elle a été agrandie à la fin du XVIIème siècle, selon la technique du pan de bois. Elle fut restaurée en brique au XIXème siècle avec remaniement du choeur. La luminosité provient de la blancheur des murs, à l’origine badigeonnés de chaux. En 1936, le clocher menaçant de s’écrouler, est rasé, et l’église raccourcie ainsi d’une travée.

Eglise du Charme

La rivière l’Aveyron

Le village est traversé par l’Aveyron. Il prend naissance à environ 190 m d’altitude dans le bois des Souches à la pointe nord-est de la commune de Champcevrais (dans l’Yonne). Il alimente ensuite l’étang de Châtre près du château éponyme. A sa sortie de l’étang, il change de département et de région en passant sur la commune du Charme. Il reçoit les eaux du ru des Gargouilles, qui coulent sur St Maurice sur Aveyron.